Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/06/2013

CONSEIL MUNICIPAL DU 13 JUIN 2013

 

Conseil vite expédié. Comme toujours, aucune intervention des membres de la majorité, seule l'opposition tente de faire prendre en compte ses remarques et demande des précisions sur les points suivants :

                                                                                      

A propos des décisions prises par le Maire, des précisions sont demandées sur le projet de skate-park et de terrains de tennis, aucun avant-projet n'ayant été remis à ce jour aux conseillers. Mr le maire répond que le projet a été élaboré avec le club de tennis (sans concertation avec les autres associations sportives).

Il y aura donc 3 nouveaux terrains de tennis devant le complexe sportif et le skate park est prévu le long de la route. Entre les 2 structures, il restera un petit espace vert.

L'opposition pense que c'est insuffisant au regard des utilisations actuelles du terrain de foot et des nombreuses activités s'y déroulent. Il est dommage de supprimer cet espace vert support de plusieurs activités sportives.

 

Concernant les 2 logements sociaux municipaux dont les travaux se terminent, c'est le maire directement qui les affecte, sur les mêmes critères que les bailleurs sociaux. Le premier (rue Victor Hugo) a été attribué à un employé municipal pour un loyer de 295 €.

Dans le deuxième (cours de la République), un artisan d'art est attendu dans le local du rez de chaussé, le logement situé à l'étage sera attribué début juillet.

 

Le point n° 5 porte sur les tarifs de la restauration scolaire pour 2013-2014. Ceux-ci n'ont pas augmenté en 2012, année du renouvellement du contrat avec SCOLAREST et le rattrapage se fait maintenant. Une augmentation d'un peu plus de 1.5% est votée. Le ticket primaire passe de 2.9 € à 2.95 € et pour les maternelles de 2.80 à 2.85 €. Le cout réel du repas est de 7.40 €.

 

Le point n° 6 concerne le Fond Départemental Unique de Solidarité pour les personnes défavorisées. La commune abonde ce fond à hauteur d'environ 4 500 €. Les pernois en difficultés (61 en 2012) reçoivent ainsi une aide (pour le logement, l’eau et l’énergie) qui est au total d’environ 18 000 €.

 

Le Maire présente ensuite le rapport 2012 sur les actions relevant de la dotation de solidarité urbaine et de cohésion sociale, qui conditionne l’attribution d’une subvention de près de 400 000 €. Cette aide est calculée en fonction de la "richesse communale" et l'enveloppe attribuée à Pernes se réduit au fur et à mesure que le classement en ville riche s'améliore. Elle pourrait bien disparaître rapidement.

 

La municipalité vient de faire l'acquisition en viager de la propriété De Barruel, rue Raspail dans le centre, avec l’engagement d'en faire un nouveau lieu d'art et de culture.

 

Pour finir, l'opposition pose quelques questions diverses.

 

La mairie a-t-elle recours aux nouveaux Contrats d'Avenir ? La réponse est non, même si les communes voisines ont déjà procédé à plusieurs recrutements. Le maire considère qu'ils s'adressent à des publics en insertion, pas facile à employer.

 

L'opposition demande ensuite pourquoi la bibliothèque a été fermée en janvier, alors qu'aucun coup de pioche n'est encore donné.

Réponse : « on pensait démarrer les travaux en février, mais ça a pris du retard. » Une gestion un peu aléatoire du calendrier des travaux !!

 

Et enfin, à la question de la nouvelle loi sur le mariage pour tous, le maire répond qu'il appliquera la loi sans hésitation.

 

 

Les élus d’opposition ont voté favorablement sur l’ensemble des points inscrits à l’ordre du jour. Preuve à nouveau qu’ils ne sont pas dans l’opposition systématique et que, selon les dossiers, ils peuvent sans difficultés, être en accord avec la majorité.

 

Commentaires

Une question sur les repas à la cantine. est-il juste de faire payer les repas 2.80 euros quand leur coût de revient est de 7,40 ?
Cela revient à faire payer par la collectivité, c'est à dire chacun, les repas de quelques uns.

Écrit par : cri | 21/06/2013

Cher Cri
-est il juste que l'école soit gratuite,alors que tout le monde ne va pas à l’école?
-est il juste que vous ne payiez pas quand vous êtes admis l’hôpital public?
-est il juste que vous ne payiez pas pour rouler sur des routes même si vous ne les utilisez pas ou peu?
-est il juste de payer un timbre à 0,63cts pour envoyer une lettre à Lille?
-est il juste que les prix du centre aéré,de la piscine,de la crèche soient pas facturés au prix de revient réel?
-est il normal que les loyers des habitats sociaux soient
si peu élevés?
Cher Cri cela s'appelle des missions de service public que gèrent nos communes,nos départements et régions et l’état.
Elles permettent de mettre les citoyens sur un même pied d’égalité,que les biens portant paient pour les malades,que les jeunes paient pour les seniors,des les salariés en activité paient pour les chômeurs etc etc....
Cela s'appelle la solidarité ,elle fait parfois défaut dans notre société et est parfois aussi remise à mal par notre société trop libérale!
Oui nous trouvons ça juste,on pourrait même aller au delà!
Bruno.

Écrit par : bruno | 24/06/2013

C’est vrai que la municipalité participe fortement sur le prix de la cantine. C’est le cas pour la cantine, et pour l’école en général : 120€ par enfant scolarisé, des infrastructures très bien équipées (payées et entretenues par la municipalité), du personnel nombreux et formé (Atsem, entretien, aide aux handicapés, périscolaire,…). Et tout cela en demandant une participation minimale aux familles. C’est une politique familiale dont peut s’honorer Pernes qui fait plus que les villes voisines, beaucoup plus et dans tous les domaines ! Et je pense que c’est bien ainsi, c’est une juste redistribution de nos impôts.
Il en est de même pour les activités sportives et culturelles. C’est grâce à l’apport financier mais aussi et surtout à l’aide logistique et matériel de la municipalité aux associations qu’enfants et adultes peuvent faire des activités toute l’année pour un prix modiques. C’est à ce partenariat fort entre municipalité et associations que l’on doit une offre de manifestations gratuites ou à prix réduits toute l’année accessible à tous. Nos voisins nous envient…
C’est pour cela que quelque soit l’age des habitants, il fait bon vivre à Pernes. L’opposition vous dira que l’on peut encore faire plus et mieux: plus de personnel municipal, les payer encore plus, plus d’argent pour les assos (même si celles-ci ne le demandent pas), moins pour le foot et le patrimoine (le bobo n’aime pas le foot et le patrimoine), plus d’infrastructures sportives et culturelles (même si pernes est la mieux équipée du département), plus, plus , plus….
Bien sûr c’est l’opposition, mais on aimerait de temps en temps un peu « plus » de mesure et de justesse dans la critique

Écrit par : Vérité | 24/06/2013

Est-il juste de faire supporter par la commune une partie des frais de cantine?
Tout dépend de ce que les citoyens attendent de leur collectivité.
La participation communale aux frais de cantine se pratique dans la plupart des communes et peut aller jusqu'à la gratuité. La restauration scolaire communale c'est un service public.
La commune prend en charge de la même façon une partie des frais de garderie, tous les investissements et l'entretien des écoles et des bâtiments publics et les frais liés aux installations sportives et culturelles. Et ce sont tous les pernois qui en partagent les frais même si ils ne font pas de sport ou ne vont jamais à la bibliothèque.
C'est ça la solidarité, c'est le rôle des structures collectives à tous les niveaux (commune, département, région) de gérer et de financer ces services fondamentaux. Alors oui pour ma part je pense que c'est tout à fait légitime et même nécessaire.
Rappelons que le socle de l'école publique est qu'elle est obligatoire et gratuite et que les parents qui travaillent (l'immense majorité) n'ont pas d'autres choix que d'inscrire leurs enfants à la cantine le midi. Ce coup de pouce de la collectivité permet au plus grand nombre d'enfant de bénéficier de ce service.

Écrit par : Françoise Desjames | 24/06/2013

Vérité
vous ne pouvez vous empêcher de tomber dans les clichés ,vous qui nous promettiez au vu de la méchante censure que nous excerçons de ne plus vous exprimer sur notre blog,vous êtes addict...
J’étais globalement d'accord avec une grande partie de votre post puis sur la fin ça y 'est votre marotte ;nous sommes des bobos!non je ne suis pas bobo,juste salarié avec parfois des fins de mois difficiles; locataire de mon habitation,avec une vieille voiture et amateur de foot , de patrimoine mais aussi de culture (ça n'est pas incompatible..).
On ne veut pas forcement du plus partout mais du mieux ,du plus égalitaire,du plus solidaire bref défendre quelques valeurs de gauche qui semble vous paraitre étrangères
je vous embrasse
Bruno

Écrit par : bruno | 24/06/2013

Un bel étalage de bons sentiments à forte connotation marxiste.
L'école est gratuite et obligatoire, c'est vrai, mais pas la cantine que je sache.
Pour sortir de la caricature, je veux bien entendre que la communauté participe à certains financements collectifs mais je trouve que facturer 1 quart du prix de la cantine pour en faire supporter les 3/4 par la communauté c'est exagéré. Je ne reviendrai pas sur les élucubrations de Bruno qui pense que tout doit être gratuit mais payé par les riches (les autres), on sait de qui ça vient.

Écrit par : cri | 24/06/2013

cri
il y a alors en France nombre de marxistes ....je ne connais pas une municipalité qui fasse payer l'integralité du cout réel des cantines pas UNE!!!
je paie des impots en lien avec mon salaire et je suis fier que ceux ci soient redistribués (une notion marxiste là aussi...) pour l'interet commun.
Eclairez moi sur ce "on sait de qui ça vient"???
amitiés marxistes camarade!

Écrit par : bruno | 24/06/2013

euh Cri révisez vos maths,un repas payé 2,95 euros pour un cout de 7,40 euros ce n'est ni un quart ni même un tiers......mais quand on veut tout exagérer ou alors tout augmente mon pauv'monsieur,y compris la mauvaise foi!

Écrit par : matheux... | 24/06/2013

Bon c'est vrai c'est un peu exagéré 1/4 pour 3/4 mais ça marche si bien...Tant de naïveté c"est troublant, surtout de la part de Bruno dont on apprend émus qu'il paie des impôt. Quant au mot "camarade", merci de le réserver aux réunions syndicales, je n'en veux pas.

Écrit par : cri | 24/06/2013

Visiblement,"Cri" ne connait pas la signification du mot "solidarité. C'est pour lui ou elle "un bel étalage de bons sentiments à connotation marxiste". Que dire devant tant de bétise ?
En revanche, le maire Pierre Gabert a trouvé avec "Vérité" le porte-drapeau idéal de sa prochaine campagne. Parfaitement formaté. Aucune arrogance évidemment, aucun mépris pour ceux qui pensent différemment, heureux et fier d'accompagner le premier magistrat dans ses initiatives pour que les pernois aient une vie meilleure.
D'ailleurs, le Préfet, qui connait bien nos performances communales, est venu récemment le féliciter pour sa politique audacieuse en faveur du logement (carton rouge et amende), mais aussi de l'emploi des jeunes (zéro emploi d'avenir, car ça perturbe les services !) des économies d'énergie (1ère commune du département pour l' augmentation des factures d'électricité), de l'investissement dans les opérations publiques (baisse vertigineuse des dépenses d'équipement, mais augmentation anormale des dépenses de fonctionnement)... bref, pour sa gestion "en bon père de famille", un modèle que les communes voisines nous envie !!
Heureusement, cher "Vérité", qu'avec l'argent de nos impôts, notre ville s'équipe, fait marcher les services communaux et accompagne les associations. Le contraire serait problématique. Mais oui, on peut faire mieux, en étant responsable et sérieux dans les propositions, hors de toute démagogie et de tout sectarisme. Et d'abord en commençant par être transparent dans les affaires communales, par ne pas toujours décider seul, par écouter le personnel municipal qui a des choses à dire, et surtout par plus de courage et d'ambition pour notre ville dont les nombreuses fêtes ne cachent pas totalement l'immobilisme.
La prochaine fois,n'oubliez pas de remercier Pernes Avenir Solidaire et ce blog, qui permettent ce type de débat, le seul sur notre commune, si je me réfère aux nombreux outils de communication développés par le maire.

Écrit par : Solidarité | 25/06/2013

@cri, vous m’énervez ! Vous m’obligez à déclarer ici que je suis globalement d’accord avec l’opposition. Je suis d’accord et même content de payer des impôts quand ceux-ci sont redistribués pour le bien de la collectivité : école, médecine, sécurité, sport, culture… et il n’y a pas vraiment de désaccord sur ce sujet entre la gauche et la droite républicaine. Cela s’appelle vivre en société : les plus fort aident et protègent les plus faibles. Seul le FN (que je vomis) demande la suppression des impôts et que chacun paie le juste prix. Ca s’appelle la loi de la jungle : les plus forts survivent et les plus faibles crèvent.
@bruno, vous avez raison, je suis addict. J’essaie de me soigner mais c’est long et je rechute souvent.
Vous aussi vous tombez dans les clichés quand vous dites que les valeurs de gauche me sont étrangères car je défends le bilan de la municipalité (souvent plus égalitaire et solidaire que nos voisins de gauche !!!) et condamne les critiques systématiques et les outrances de l’opposition. Et pendant que vous y êtes, rappelez les valeurs de gauche au gouvernement socialiste !!!
Sur les critiques de bobos, vous vous citez souvent en exemple. Mais dans votre liste aux dernières municipales vous n’étiez pas nombreux comme vous. On y comptait plus de patrons, de propriétaires, de promoteurs, en un mot de bobos, que de petites gens dont vous vous dites les défenseurs et les portes paroles.
On attend avec impatience votre liste 2014. On y trouvera surement nombre de petits salariés, chômeurs, présidents d’assos mécontents, et autres exclus.
Permettez que je ne vous embrasse pas, je n’aime pas ce tic de bobos qui s’embrassent en se tapant fraternellement dans le dos. Je vous serre la main.

Écrit par : Vérité | 25/06/2013

"Rappelons que le socle de l'école publique est qu'elle est obligatoire et gratuite..."

Et non, l'école publique n'est PAS OBLIGATOIRE.

Faudrait au moins connaître la loi!

Écrit par : wilsdorf | 25/06/2013

@bruno
Quelques précisions pour éviter les clichés. Je me considère comme un humaniste centre gauche, acoquiné à aucun parti politique. Mon entourage, mon carnet d’adresse est rempli de gens comme moi. Nous avons un point commun, nous détestons les bobos, gauche caviar, donneurs de leçon, patrons, propriétaires, promoteurs. Ils ne sont écologistes et sociaux que dans leurs discours en public mais se comportent dans le privé comme leurs amis (je dis bien leurs amis) de droite, dans leurs entreprises avec leurs salariés, dans la gestion de leurs patrimoine avec leurs locataires, ou dans la gestion de leurs affaires. Et il ne suffit de s’entourer de quelques cautions de gauche (vous), pour faire oublier qu’ils défendent avant tous leurs intérêts et leurs privilèges. Et pour coller à l’actualité (Montebourg), ce sont ces gens là le « carburant » du FN !!!
Il m’est arrivé de voté à gauche. Aux présidentielles j’ai voté contre Sarko. Je ne le regrette pas, je n’attendais rien de Hollande et des barons nantis du PS, je ne suis donc pas déçu.
Je voterai Gabert car je considère qu’il mène une gestion de la ville, apolitique, avec le cœur au plus proche de ses concitoyens (humaniste centre gauche…). S’il m’arrive parfois d’être d’accord avec certains de vos arguments, je suis toujours agacé par l’agressivité et la malhonnêteté caricaturale de vos propos. Je ne suis pas le seul à le penser.
Ce message n’est pas forcément destiné à être publié.
Salutations.

Écrit par : Vérité | 25/06/2013

En réponse à Solidarité … à Igoulen.
Il y a deux visions de Pernes. La votre : une municipalité frappée d’indignité par le préfet, dirigée par un maire autocrate, despote, incapable, couard et sans ambition qui gaspille l’argent public, qui n’investit pas dans sa commune, qui massacre les paysages, qui a le personnel municipal et les associations sur le dos, qui provoque l’exode des familles, soutenu par des individus aveugles, idiots ou complices.
De l’autre : un maire qui n’a pas besoin de blog pour communiquer avec les habitants puisqu’il vit, communique, échange depuis 60 ans, 7 jours sur 7 avec les pernois, les associations, les quartiers, les familles, les jeunes, les vieux. Une commune ou les impôts n’ont pas augmentés depuis des années. Une commune ou en 10 ans les investissements n’ont jamais été aussi importants: Médiathèque, Maison des assos, stades, tennis, skate-Park… Une commune qui aide bien au-delà de ce que font nos voisins, familles, écoles, associations, Des voisins qui nous envient nos équipements, nos associations, nos animations. Des touristes qui adorent notre patrimoine. Des familles pernoises qui pensent qu’il n’y a nulle part dans le département une commune qui offre la même qualité de vie.
Une vision qui remporte 80% de suffrage. L’autre, la votre, 20%. Nous ajusterons les chiffres après les élections.
Non, Pierre Gabert n’a pas besoin de « porte drapeau formaté », il a la population avec lui. Il aime pernes et ses habitants et ceux-ci lui rendent bien. Si vous connaissiez les pernois, si vous discutiez avec eux vous vous en rendriez compte et n’auriez pas à attendre le verdict des urnes.

Écrit par : Formatage | 26/06/2013

Cher "Formatage" et autres pseudos,

Les Pernois avaient depuis longtemps compris de quel côté venait la caricature.

Vous confirmez une nouvelle fois que chaque fois qu'on met en évidence des chiffres, des situations, des comportements et des décisions qui sont des réalités, mais qui vous hérissent au plus haut point parce qu'ils égratignent la gestion de votre leader ... et bien vous sortez du rang et vous criez au loup !

Soyez enfin un peu plus modeste, moins sûr de vous et surtout moins méprisant pour ceux qui ont envie que ça change.

Écrit par : Solidarité | 26/06/2013

@Solidarité/Igoulen « …Les Pernois avaient depuis longtemps compris de quel côté venait la caricature… »

C’est incroyable cette propension que vous avez à parler au nom des autres. Vous parlez au nom des pernois qui auraient compris, qui ne seraient pas dupes, qui seraient à vos cotés. Vous parlez au nom des associations qui seraient mécontentes des subventions et de l’aide de la mairie. Vous parlez au nom des familles qui fuiraient la ville.
Mais d’où tenez-vous vos informations ? En tous cas , pas des pernois ni des associations qui ne vous connaissent pas !

Je n’oublie pas de remercier Pernes Avenir Solidaire et ce blog, qui permettent ce type de débat. Et je suis sincère. (J’aimerai quand même avoir des précisions sur les nombreux outils de communication développés par le maire auxquels vous faites références !!!). Mais je me permets de conseiller à M.Igoulen de descendre dans l’arène à la rencontre des pernois, des associations, des commerçants, des artisans, des paysans (être sur le terrain, c’est le principal outil de communication du maire). Mais faire face à la réalité est parfois cruel, c’est moins facile que d’être derrière un clavier à proférer des supputations ou à troner au milieu de quelques dizaines de militants dans une réunion soi disant « publique ».

Salutations

Écrit par : Vérité | 27/06/2013

Vérité-formatage mon petit doigt me dit que vous êtes la même personne, et je ne comprends pas l'ambiguité de vos propos. Qu'attendez vous pour rejoindre Pas, et apporter votre contribution?
Il n'y a pas d'un côté une opposition qui caricature l'action municipale et de l'autre une majorité irréprochable. C'est évidemment plus subtile que cela. Vous le dites vous-même, Pas a permis au moins au débat démocratique d'exister. Je suis d'accord avec vous, nous avons un maire qui aime sa commune et ses habitants et qui est sincère dans sa démarche: il n'a jamais cherché à briguer un autre mandat afin de se consacrer totalement à sa commune. Et c'est tout à son honneur. Mais je n'oublie pas pour autant son manque de vision à long terme sur certains points. Quand Pas pointe les projets immobliers en train de se faire à toute vitesse avant que le Plu ne les interdise, c'est intéressant de le savoir. Je n'oublie pas le travail de Biocantoch, en vain, pour qu'on quitte Scolarest et qu'on revienne à une restauration municipale, ni la manière dont la Ligue a été évincée d'Aurel, ni comment on a failli n'avoir qu'une petite extension de la médiathèque, ni comment les factures énergétiques de la commune explosent sans que personne n'y trouve à redire... et je n'accepte toujours pas les pénalités de la loi SRU, quand des millions d'euros sont investis dans des calades: j'en connais plusieurs qui n'ont pas "fui" la ville, bien au contraire, mais ont été contraints de se loger ailleurs. C'est une réalité.
Si on ne veut pas que Pernes devienne un village de crèche pour vieux bobos, il faut réagir.

Écrit par : cerise | 02/07/2013

Chère Cerise, que vous m’invitiez à rejoindre votre mouvement me fait dire que je n’ai pas du être assez clair dans mes propos !!! Alors permettez-moi d’éclaircir les choses, au risque de me répéter.
Vous avez raison, la majorité n’est pas irréprochable (elle est quand même soutenu par 80% des pernois ! ça a quand même une valeur, non ?). Mais ce qui motive généralement mes réactions sur ce blog ce sont les positions trop souvent caricaturales de l’opposition, et un mépris trop souvent affiché de vos contradicteurs.
Pour parler d’ambigüité, vous reprochez au maire le logement social, les économies d’énergie, l’embauche des jeunes, la politique sociale. Comment vivez-vous le fait d’avoir fait campagne pour un gouvernement de gauche qui assomme les français d’impôts, augmente la tva, limoge l’écologie de son gouvernement, supprime des postes de fonctionnaires, pioche dans les poches de la politique familiale et des retraites, et qui se paie le luxe d’avoir le record de la baisse de construction de logement social depuis 10 ans ??? Il me semble que vous vous trompez de cible !!! (mais il est vrai que vous n’avez que des ambitions municipales !)
La qualité de la gestion de la commune est unanimement reconnue. Par les pernois et les associations bien sur, mais aussi par nos voisins, et même par les maires socialistes !!! Vous êtes seuls à critiquer la politique de Gabert. N’y a-t-il pas un problème ?
Votre PAS n’a pas inventé le débat démocratique à Pernes. Le maire débat les yeux dans les yeux avec les pernois, dans les réunions d’assos, les quartiers, les manifestations, sur le marché, dans les rues de pernes, il est partout et est toujours disponible. Un rendez-vous dans son bureau ne vous prendra pas plus de 8 jours d’attente.
Autre contradiction : vous voulez une restauration scolaire municipale (qui ne changerait rien à la très bonne qualité des repas qui est servie aujourd’hui aux enfants) mais vous critiquez la municipalisation du centre aéré et la gestion unique du périscolaire, garderie, activités vacances, animées par une équipe déjà formée et sous contrôle de la commune ? C’est pourtant une revendication de gauche, non ?
Le maire vous a répondu sur les factures électriques, et les calades ne coutent pas des millions d’euros aux pernois, mais une fois de plus le patrimoine vous donne des boutons.
Il n’en reste pas moins vrai que le maire à des efforts à faire sur le logement social et des signaux forts à donner à l’environnement. C’est en cela que l’opposition est nécessaire, qui aide à ne pas s’endormir sur ses lauriers. Mais comme je n’ai pas d’ambition politique, je reste honnête et ne jette pas le bébé avec l’eau du bain. Même avec ses défauts, comme 80% des habitants, je préfère un vrai pernois apolitique amoureux de sa ville et de ses habitants à la tête de la commune, qu’un illustre inconnu animé par d’obscures ambitions politiques.
En attendant le verdict populaire, qui, au-delà de nos querelles est le seul qui compte, je vous souhaite de bonnes vacances.

Écrit par : Vérité | 03/07/2013

Les commentaires sont fermés.