Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/10/2012

Les gaz ça schiste !!

 


Une réunion aura lieu à Pernes, au centre des Augustins, le mercredi 24 octobre à 18 h concernant les gaz de schiste :

 

- l'extraction des gaz de schiste et l'environnement; toutes les pollutions possibles...

- autres énergies; comment les promouvoir et les utiliser.

 

Diffusez l'info autour de vous...Merci

 

Marie-Christine LANASPEZE

Commentaires

Trop peu de monde malheureusement à cette réunion d'information, malgré la présence du maire et de plusieurs conseillers municipaux (y compris d'opposition), et malgré les explications très claires du représentant du Collectif d'Auzon.
Il ne nous a pourtant pas rassuré sur les risques de voir prochainement sur le territoire de notre commune de Pernes, comme d'ailleurs sur 45 autres communes de Vaucluse, des installations de prospection de notre sous-sol, pour détecter des réserves de gaz qui devraient faire le bonheur de nos enfants et garantir notre indépendance énergétique.
La société TETHYS OIL a en effet déposé une demande d'exploration qui couvre 650 km2 de notre département, et les motions votées déjà par plusieurs conseils municipaux (dont Pernes), pour dire non au gaz de schiste, ici ou ailleurs, seront de peu d'effets, s'il n'y a pas une mobilisation forte des populations.
Les sociétés qui ont désormais quadrillé le territoire national, semblent au-dessus de toutes les lois qui régissent la santé publique et la protection de l'environnement. Leur puissance est énorme. Le principe de précaution ne joue pas. Les discours de nos dirigeants ne suffisent pas.
La réaction des populations doit-être ferme et indépendante de tout clivage politique.
Le maire a promis l'installation d'une banderolle dans un lieu symbolique, pour afficher le refus communal. Le Plan Local d'Urbanisme devra confirmer l'interdiction de tout forage, même si cette mesure apparaît dérisoire et insuffisante au regard de la procédure d'instruction en vigueur.
Mais la mobilisation passe aussi par des mesures d'économies d'énergies que chacun d'entre-nous est capable d'engager, y compris la commune qui doit montrer l'exemple sur tous les équipements et bâtiments publics.

Écrit par : Robert IGOULEN | 25/10/2012

J'ai 2 voitures, une maison avec chauffage au fuel, une piscine, 2 congélateurs, plein d'ordis etc. Je n'ai pas l'intention de m'en séparer, je ne veux pas revenir à l'âge de pierre.
J'ai aussi des enfants et je ne veux pas leur laisser une terre dévastée.
Alors je ne suis pas d'accord pour dire non avant de savoir de quoi on parle. Je ne suis pas d'accord pour dire non au nucléaire quand on sait comment cette énergie et maîtrisée et comment elle nous permet d'avoir de l'énergie à bas coût quand on sait les dégâts causés par les centrales thermiques au charbon ou au pétrole. Je ne suis pas d'accord pour dire non au gaz de schiste avant de savoir de quoi on parle.
Je me souviens des luttes terribles de ceux qui ne voulaient pas des lignes TGV, je suis très heureux de faire l'aller et le retour à Paris dans la journée.
Ceux qui sont opposés à tout, sont_ils prêts à limiter leur consommation d'électricité ou/et à la payer 2 fois plus cher comme en Allemagne? Moi, non.
ALors les énergies, le futur, parlons-en mais en ayant en tête que rien ne sera gratuit ni simple et qu'on ne reviendra jamais en arrière. Et gardons-nous surtout des idées préconçues et des bonnes consciences.
Galo

Écrit par : galo | 25/10/2012

Mon pauvre Galo. Vous êtes le pur produit d'une société décadente et égoïste, aux mains des lobbies du capitalisme, soumis à la dictature de la pub et de la consommation. Je vous plains.

Moi je suis contre les gaz de schiste et contre toutes les énergies fossiles, gaz, charbon, pétrole. Ca abime la planète et puis c'est sale et ça sent mauvais. Je suis contre tout ce qui pollue, les centrales nucléaires, les centrales à charbon, les centrales au fioul. Les éoliennes c'est pas beau et ça tue les oiseaux. Les panneaux solaires ça vient de chine, c'est pas bon pour le bilan carbone. Je suis contre le chauffage, l'éclairage, les déplacements qui sont source de pollution. Je suis négawatt-écolo-troglodyte.

J'ai troqué ma voiture contre un vélo. Je créve les pneus des 4x4 que je croise dans la rue. Je ne me sers plus de mon barbecue pour faire cuire mes merguez, c'est cancérigène. D'ailleurs je ne mange plus de merguez, je suis contre ces brutes sadiques et peu évolués qui mangent de la viande.

Pour sauver la planète, l'espèce humaine doit disparaitre.

Je ne suis pas con, je suis écolo.

Écrit par : Khmer vert | 27/10/2012

excellent, et tellement vrai. bravo Pol Pot (désolé pour l'orthographe, j'ai des doutes...)
j'en rajoute une oouche: j'adore la viande, surtout au BBQ; je picole pas mal, je mange des trucs pas bio (caca), je prends souvent l'avion pour le boulot ou les vacances et j'aime ça.
galo

Écrit par : galo | 27/10/2012

Par contre l'écologie de service il a un suffisamment de kW pour aller sur le net.........

Écrit par : Bulle | 28/10/2012

Faire disparaître la vie humaine sur terre n'est ni une utopie ni une nécessité, le processus est déjà bien engagé, on y va, et galo ou pas, la fin, sur l'échelle du temps de la planète, est proche.
Alors, vivons comme si nous devions mourir demain.
Merci Galo pour cette leçon de "savoir vivre".

Écrit par : galophage | 28/10/2012

@galofage, Vous êtes très donneur de leçon, mais pourtant vous vous éclairez, vous vous déplacez, vous vous chauffez comme tout le monde. Allez jusqu’au bout des choses et expliquez nous votre « savoir vivre » qui sauverait la planète ?
A moins de vivre comme Khmervert, je parie que vous n’êtes pas très différent de Galo

Écrit par : Fabien | 28/10/2012

Pourquoi un débat aussi stérile? Ceux qui ont assisté à la réunion ont bien compris qu'il ne s'agissait pas de dire non définitivement aux gaz de schiste, que ces réserves seraient peut-être très utiles pour les générations futures, qu'on n'était pas obligés de tout piller maintenant. Mais actuellement, la prospection présente trop de risques. Et le collectif Auzon sans gaz de schiste ne dit pas qu'il faut revenir à la bougie, mais qu'on peut juste mettre le paquet sur les énergies renouvelables et aussi les économies d'énergie, éviter le gaspillage inutile. C'est ce que Robert rappelle dans le premier message. Pourquoi cette orientation déclenche-t-elle autant de rejet, autant de violence? L'enjeu est énorme et ces réactions hostiles m'inquiètent beaucoup.

Écrit par : Martine | 01/11/2012

Mon cher Galo, "si les cons volaient, il ferait nuit" et ce serait bon pour l'effet de serre...

Écrit par : éco-Dard | 01/11/2012

Pour Eco dard qui ne semble pas maîtriser parfaitement le second degré tout en me traitant de con, cette citation de Michel Audiard qui se révèle chaque jour plus vraie:
"Les cons, ça doute de rien, c'est même à ça qu'on les reconnaît!"
Bonne journée,

Écrit par : galo | 01/11/2012

Cher Galo... Raté, c'était du 3e degré! Sans rancune, c'était juste pour rigoler sur un sujet grave.

Écrit par : éco-Dard | 01/11/2012

Cher Eco_Dard, sans rancune non plus. Gardons-nous de nous prendre au sérieux, rien n'est plus grave.
Cordialement

Écrit par : galo | 01/11/2012

Les commentaires sont fermés.