Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/06/2012

Legislatives,le FN s'installe .....

Les resultats de notre circonscription:

Marion Marechal Le Pen:42,09%(18920 voix)

Jean Michel Ferrand:35,82%(16100 voix)

Catherine Arkilovitch:22,09%(9926 voix)

Sur Pernes : 5483 exprimés

Marion Marechal Le Pen: 2306 voix

Jean Michel Ferrand:1915 voix

Catherine Arkilovitch:1262 voix.

 

Marion Marechal le Pen est devant dans nombre de communes ,Bedarrides (avec pres de 50%...),Entraigues (fief Pc pourtant),Monteux.....Seul resistent La Roque (Ferrand devant)Venasque et le Beaucet ou le PS est devant.

Qui est responsable?les avis divergent et chacun renvoie la responsabilité sur l'autre.En tout cas ,le constat est simple ,le FN  (et on ne le decouvre pas aujourd'hui...)  est durablement installé en Vaucluse.

Le debat est ouvert dans le respect des avis contraires svp.

 

Commentaires

Sur Pernes : 5483 exprimés

Marion Marechal Le Pen: 2306 voix

Jean Michel Ferrand:1915 voix

Catherine Arkilovitch:1262 voix.

Je comprends pourquoi la fifille a donné sa première interview sur le 20 heures en direct de Pernes les fontaines !

Écrit par : PATRICK | 18/06/2012

Après cette interview, la fifille a -t-elle été reçue à la mairie de Pernes les fontaines ?

C'est peut être le scoop du prochain "Journal de Pernes " !

Écrit par : PATRICK | 18/06/2012

Pour répondre à Tuitui l'anonyme

Un critère pour classer à l'extrême droite..

Un exemple simple, très clair ...

Le Pen citant Brasillach; voir le lien.

je suis heurté.. sans doute pas vous me semble -t-il ?

Écrit par : PATRICK | 18/06/2012

Dis donc Patrick, le donneur de leçons de morale. Tu as vu où que j'étais fan du FN? J'ai simplement dit qu'entre Le Pen et Ferrand il n'y avait que l'épaisseur d'un papier à cigarette. Et je maintiens. Le PS local contre lequel j'ai beaucoup à dire a eu raison de soutenir sa candidate car sinon c'était conforter le brushé pitoyable dans sa position d'élu inamovible. Là il est renvoyé et dans 5 ans il y aura peut-être la place pour un député valable.
Alors ta morale, garde-la pour toi, et ouvre les yeux.
tuitui aussi anonyme que Patrick

Écrit par : tuitui | 18/06/2012

Tuitui l'anonyme

Pourquoi moraliste , je m'interroge tout simplement.

Donneur de Morale...Je ne pense pas . Je dis simplementque je ne partage pas les idées FN .

Je travaille, je côtoie des gens qui je pense votent FN ...Mais l'idéologie FN ..Niet camarade !

Écrit par : PATRICK | 18/06/2012

Moi non plus je n'adhère pas à l'idéologie FN mais à la politique à la Ferrand non plus.
Quant au nom camarade, je ne l'accepte pas! C'est une insulte à l'histoire et aux droits de l'homme.
tuitui

Écrit par : tuitui | 18/06/2012

En quoi est-ce scandaleux de citer Brasillach ?

Je ne comprends pas.

Écrit par : wilsdorf | 19/06/2012

‘’Poupée Barbie’’, ‘’la fifille’’, si vous n’avez rien d’autre à reprocher à Marion Le Pen que d’être une charmante jeune fille de 22 ans, de surcroît, sûrement intelligente, c’est bien dommage.

Il serait souhaitable, messieurs, que vos arguments politiques s’éloignent de vos braguettes. Gardez vos blagues matcho/sexistes pour vos soirées anisées au bar du commerce, qui feront rire grassement vos potes de comptoir.

Signé : un conne

Écrit par : une conne | 19/06/2012

Je n'ose reprendre votre pseudo ("une conne". certainement pas) pour vous répondre en approuvant à 100% ce que vous venez d'écrire.

Écrit par : wilsdorf | 19/06/2012

Pour moi, Martine Aubry bien sur, mais surtout Roger Martin, porteront pour longtemps la responsabilité de l’éclatement de la gauche dans la circonscription. D’abord une candidate socialiste imposée par des instances nationales, peu soutenue localement dans sa campagne, que l’on a aperçue bien souvent, errant seule, distribuant ses tracts. Puis un lynchage médiatique pour lui faire payer son parachutage par certains élus socialistes locaux, bien aidés par un Roger Martin qui tourne casaque pour régler des comptes personnels, au mépris de la parole donnée. Il reste un gout amer. Militants, électeurs se sont sentis trahis, manipulés, pas respectés. Parachutages, consignes d’appareil, règlements de compte, ambitions personnelles, nous sommes bien loin de la défense de l’intérêt général.

Écrit par : Abstention | 19/06/2012

Bruno,
au regard des crimes passés du stalinisme, de l'aveuglement des communistes français et du peu de cas qui a toujours été fait dans les états ou partis qui utilisent le nom "camarade" des droits de l'homme, oui je confirme, ce mot est une insulte à l'histoire et aux droits de l'homme. Mais j'imagine que vous faites partie de ceux qui l'utilisez au quotidien alors, bien sûr...on ne peut pas s'entendre.

Écrit par : tiutui | 19/06/2012

Cher Tuitui
en quoi camarade est une insulte à l'histoire et aux droits de l'homme?j'arrive pas a comprendre ,eclairez moi svp.
bruno

Écrit par : bruno | 19/06/2012

Au mot camarade , chacun y met sa vision, sa culture historiques.

Pour ma part,celle définie par Raymond Aubrac me convient.

Écrit par : Camarade | 20/06/2012

Au mot communisme , chacun y met sa vision, sa culture historiques.
Au mot fascisme , chacun y met sa vision, sa culture historiques.
Au mot nazisme , chacun y met sa vision, sa culture historiques.
Au mot libéralisme , chacun y met sa vision, sa culture historiques.
Au mot socialisme , chacun y met sa vision, sa culture historiques.
Au mot mondialisme , chacun y met sa vision, sa culture historiques.
Au mot valeur , chacun y met sa vision, sa culture historiques.

A chaque mot , chacun y met sa vision, sa culture historiques, sa définition...

Bref, c'est Babel, plus moyen d'avoir un référentiel commun!

Écrit par : wilsdorf | 20/06/2012

Du côté de Bollène, on n'aime pas pas trop les partisans et camarades !

On meurtrit la mémoire collective.

Qu'en pensent les derniers résistants tous confondus de cette initiative de la maire Ligue du sud de Bollène.

Écrit par : Camarade | 20/06/2012

L’utilisation du mot camarade est un vieux débat droite/gauche, la droite ayant toujours préférée le mot compagnon : les résistants communistes s’appelaient camarade alors que les gaullistes se donnaient du compagnon.
Ce débat a été remis au gout du jour grâce, à cause, du terrible duo Sarko/Guaino, l’ors de la commémoration du souvenir de Guy Môquet. Celui-ci écrivait : :«Je vais mourir avec mes vingt-six camarades.» remplacé par :«Je vais mourir avec mes vingt-six compagnons.». On a donc remplacé le mot honni de la droite par un "compagnon" moins "ringard", dixit Guaino, pour qui, travestir l'histoire, n'est pas un problème!

Écrit par : Camarade de gauche | 20/06/2012

Camarade ou compagnon, ça ne fait guère de différence, c'est ringard, ça sent le vieux.Camarades (de combat?), compagnons (de la libération?) Nous vivons en 2012, en paix, à l'heure des échanges en temps réel sur le net et ça me plait. Je laisse ces mots à ceux qui refusent l'avenir
tui

Écrit par : tui | 20/06/2012

Du passé faisons table rase….
La référence à l’histoire c’est également un débat qui divise droite et gauche. Pour la droite, qui n’est réellement républicaine que depuis la libération, l’histoire commence avec De Gaulle. L’histoire plus ancienne est problématique parce que c’est l’histoire d’un conservatisme pas très glorieux. Le « camarade » Sarkozy l’avait bien compris qui a tenté de supprimer des manuels scolaires les textes classiques et l’histoire.
Il est amusant de constater que le seul moment ou la droite ne trouve pas l’histoire ringarde, c’est pour faire porter à la gauche française, la responsabilité des crimes du stanlinisme.

Écrit par : Camarade historique | 21/06/2012

Nous refuserions donc l'avenir au pretexte que parfois nous nous appelerions camarades....un peu leger comme argument cher Tui.Nombre de camarades sont morts en resistant aux allemands,nombre de camarades sont morts en allant se battre contre Franco et aujourd'hui encore nombre de camarades luttent ici en France et pas en Urss pour conserver qui son emploi,qui son usine,qui nos acquis sociaux,qui les services publics ou l'interet général.
Alors non je ne me sens pas ringard,meme si j'utilise plus le mot copain de luttes.
solidairement
Bruno

Écrit par : bruno | 21/06/2012

"Nous vivons en 2012, en paix, à l'heure des échanges en temps réel sur le net et ça me plait." dixit tuitui

En paix et c'est heureux ...Grâce aux compagnons et aux camarades ringards qui ont donné pour beaucoup voire sacrifié leur vie!

Quant à vivre le temps réel ... Comme principal de collège et ancien instituteur, je constate les méfaits sur nos chères jeunes têtes blondes et brunes de ces nouveaux outils du temps réel qui s’apparente plutôt au temps virtuel (réseaux sociaux, SMS etc... ) avec pour conséquences des jeunes zappeurs incapables de concentration avec un fort déni de réalité.

Seuls les élèves de milieux favorisés sauront utiliser ces outils avec discernement, les autres en seront esclaves.

Bientôt Facebook pour les moins de 12 ans ! On N’arrête pas le progrès !

Pour la dernière rubrique, je vous invite à écouter et à lire M Brighelli, de fibre ringarde , chevènementiste , dont je souscris à 90% la vision de l’éducation nationale.

Écrit par : PATRICK | 21/06/2012

tu le fais exprès ou tu as vraiment des soucis de compréhension?
En 42, oui cela avait un sens, le nom camarade. C'est aujourd'hui que c'est ringard. Quand aux effets de l'internet que tu dénonces, c'est comme la télé, comme les livres, ça dépend de ce qu'on en fait et on ne peut plus faire sans, alors faisons avec. Ou alors vivons dans le passé, ça plaira certainement au maire...

Écrit par : tuitui | 23/06/2012

qui s'apparentENT !!!!!

Écrit par : Patrick | 21/06/2012

Comme ça Patrick, VOUS m'appelez camarade mais il ne faut pas VOUS tutoyer?
Décidément, même les valeurs les plus sûres se perdent. C'est à ne plus rien comprendre...
tui

Écrit par : tuitui | 24/06/2012

Pour ceux qui ont quelque curiosité sur l'activité des députés.

http://2007-2012.nosdeputes.fr/

Écrit par : wilsdorf | 21/06/2012

Même mes élèves de Monclar , ne me tutoient pas !

Toute une éducation à refaire Tuitui :-)

Quant à mes soucis de compréhension , j'en prends acte :-)

En fait , je préfère la compagnie et la syntaxe de Wilsdorf !

Écrit par : PATRICK | 23/06/2012

Je suis ravi que vous préfériez ma compagnie et ma syntaxe.

Je regrette cependant que côté sémantique nous divergions et que les débats de fond ne puissent avoir lieu, au sein de ce blog.

Cordialement

Écrit par : wilsdorf | 23/06/2012

Les commentaires sont fermés.