Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/03/2012

Osons le changement!!

Vous trouverez ci dessous le texte que les elus de l'opposition ont voulu faire passer dans le prochain journal de Pernes dans le petit carré qui leur est reservé.

Mr le maire a refusé cette publication,pas de politique dans le journal de Pernes....ou peut etre celà n'aurait pas plu à sa majorité tendance UMP.Ce refus est scandaleux,dejà que mr Le maire exige d'avoir le texte des elus de l'opposition en amont pour une relecture ou pour faire une reponse dans la foulée, il nous montre là que c'est un grand democrate .Celà s'appelle de la censure ni plus ni moins.Notre association ,les elus de l'opposition afficheront clairement leur position pendant cette campagne,non à Sarko ,non à Le Pen!!

Voici donc l'integralité du texte refusé.

Une fois n’est pas coutume, nous allons dépasser notre. rôle de conseillers municipaux pour aborder les enjeux politiques majeurs qui nous attendent dans les semaines et les mois qui viennent.

 

Le 22 avril et le 6 mai, nous serons appelés à désigner pour 5 ans notre prochain président de la République. Un vote décisif pour notre avenir. Nous devons nous mobiliser pour que la participation soit forte et dépasser celle, déjà importante, de 2007, où 87 % des pernois, s’étaient déplacés, montrant ainsi leur attachement à la démocratie.

Le Président sortant voudra imposer les mêmes recettes qui ont meurtris les français et surtout les plus faibles, ultralibéralisme, populisme et démagogie. Mais gageons qu’une majorité des 9 000 inscrits sur nos listes électorales, sauront exprimer leur refus des injustices, des cadeaux aux riches, du chômage, de la baisse du pouvoir d’achat, de la casse des services publics, mais aussi de la démagogie, des promesses non tenues, de l’arbitraire, qui ont fait le quotidien de la politique ultra libérale menée par la droite depuis trop longtemps.

Nous dirons non à celui qui nous a affaiblis et qui promet aujourd’hui encore plus de rigueur, de sacrifices et de larmes, en niant ses responsabilités.

Nous dirons non aussi à la candidate de l’extrême droite qui nous propose de protéger la France et de restaurer l’autorité de l’Etat en stigmatisant les différences.

Nous appelons les pernois à faire échec à la réélection de Sarkozy, et faire barrage à l’extrême droite. L’enjeu est important et chacun d’entre nous a un rôle à jouer : nous devons, non seulement,  aller voter, mais convaincre nos amis nos voisins nos collègues d’aller voter.

 

Des préoccupations trop éloignées de nous? Décalé par rapport à notre quotidien, à notre statut de citoyen pernois ? Non !  La solidarité, les avancées sociales, la lutte contre l’arbitraire, toujours plus de démocratie.....c’est ce qui guide notre action, nos avis et nos propositions sur les projets locaux en permanence. Nous défendons des valeurs qui nous sont chères; valeur de solidarité, de progrès social, de lutte contre l’arbitraire, du refus des privilèges de la naissance ou de la richesse, d'égalité des droits, des valeurs de gauche au sein d’une municipalité de droite.

Une municipalité qui ne répond pas aux besoins de la population en matière de construction de logements, qui est à l’amende pour non respect des règles sur la mixité sociale, une municipalité pour qui le Grenelle de l’Environnement est une contrainte, qui ne fait rien pour les économies d’énergies, une municipalité où l’emploi précaire est devenu la règle, une municipalité frileuse qui laisse à ses voisins le soin de prendre les initiatives nécessaires à son développement.

 

Pour répondre aux besoins des citoyens, pour défendre les plus faibles, les plus démunis confrontés aux difficultés de pouvoir d’achat, de soins médicaux, de mal logement, il nous faut changer de politique en France et à Pernes.

 

Nous invitons les pernois à rejoindre l’association Pernes Avenir Solidaire, créée en 2008 pour accompagner le travail des élus de l’opposition et défendre des valeurs démocratiques et républicaines. (blog : http://pernesavenirsolidaire.midiblogs.com/ contact émail : les-elusopposition-pernes@orange.fr.

L’association pèsera de tout son poids pendant la campagne présidentielle et celle des législatives qui suivra, dans les débats qui intéressent notre vie quotidienne, le pouvoir d’achat, le logement, les services à la population, la laïcité, l’environnement.

Pernoises, Pernois, Valayannaises, Valayannais, osons le changement, ensemble, construisons notre avenir.

Mario Moretti, Françoise Desjames, Gérard Louchène et Annie Rey.

Commentaires

C'est peut-être à cause des fautes d'orthographe et de la syntaxe approximative que le teste a été refusé, parce que sur le fond, c'est du mauvais discours gaucho-vert mal travaillé.
Un amalgame malvenu entre Pernes et la France, des poncifs éculés comme l'emploi précaire... Très pauvre, trop pauvre discours.

Écrit par : roitelet | 20/03/2012

Je suis bien du même avis que Mr le Maire
Le journal de Pernes n'est pas fait pour ce genre de discours

Écrit par : Bulle | 20/03/2012

chere Bulle et Roitelet vous parlez de la forme ,que pensez vous du fond?Le maire peut il refuser un texte de l'opposition dans le cadre de l'expression de celle ci dans le journal de Pernes alors que ceci est parfaitement reglementé.Je pense que non.Le texte parle de politique certes mais les elus de l'opposition n'ont ils pas le droit de pouvoir s'exprimer librement?Le texte n'est pas polemique,il n'y a pas d'attaque personnelle juste une position sur les futures elections,drole de democratie!!!

Écrit par : democratie | 20/03/2012

Chassez le naturel...Il revient au galop !

Il y a quelques années quand je n'étais pas encore interdit de séjour sur le site de PAS :-) et que je pouvais écrire selon mon humeur, en toute liberté, sans que l'on me retirât le login et le mot de passe , je m'étais amusé à écrire quelques textes sur le site et un modeste poème sur notre maire suite à un article censuré du journal de Pernes.

Au fait les amis de PAS.... Quand me redonnerez-vous les nouveaux mots de passe pour écrire des articles. Laissez moi ce dernier plaisir !


******

Voici une petite prose non fortuite et bien banale !
Dédiée à toutes les oppositions municipales
Et à ces chantres censeurs de la démocratie locale
Émanant d'un esprit laïque et quelque peu païen,
Mais pour qui démocratie rime avec tolérance
Les rappelant ainsi à nos principes citoyens.

Artisan tailleur d'aujourd'hui ou d'hier,
Tu façonnes avec amour la pierre.
Muni de ton ciseau et de ton maillet,
Par le geste et ton art maîtrisés,
Tu magnifies ce dont l'esprit a rêvé.
Malheureusement, l'outil comme la médaille
A son revers, voilà pour le détail .
Du noble outil, indispensable à la sculpture,
Un maire peut, lui, en user pour la censure.


Alors que le tailleur, par le maniement du ciseau
Se fait l'apôtre du travail et du beau,
Construisant une œuvre avec ferveur,
Tout premier magistrat d' ici ou d'ailleurs
Prétextant de son opposition quelque esprit polémique
Par la coupe, peut retirer dans son journal local
un texte jugé critique et pas suffisamment vassal.


Qui veut taire l'opposition lui gomme la page !
Mais cette attitude est-elle bien sage ?
Voilà un fait de petit Prince sans grandeur
Qui n'honore pas le maire, son auteur.

Patrick Sartini
ancien instituteur
Principal adjoint de collège sur Avignon

Écrit par : Patrick | 20/03/2012

Le fond? Un tract du FDG pour les élections à venir. Rien de nouveau, les mêmes mots creux, les mêmes belles idées sur l'emploi précaire ou les valeurs de gauche. Lesquelles? L'emploi de fonctionnaire à plein temps pour les employés municipaux? la gratuité de tous les services ou la création d'un zénit local pour écouter les successeurs de Jean Ferrat?
Pas crédible, et avec une opposition de ce niveau, ben mon Gaby, il peut dormir tranquille.

Écrit par : roitelet | 21/03/2012

non roitelet ,le fond c'est le refus du maire de laisser s'exprimer son opposition quelque soit cette expression.
Quand aux leçons de d'orthographe relisez votre message...vous etes vous aussi dans la caricature des fonctionnaires de la culture(avec Ferrat)non franchement vous etes decevant....

Écrit par : democratie | 21/03/2012

c'est la période des interdictions
- interdiction de distribuer des tracts à Pelissane . c'est un maire de droite
- interdiction de tenir un meeting sur la plage du Prado : Gaudin est un maire UMP.
- interdiction de dire ce qu'on pense dans une période aussi importante et grave que l'élection Présidentiellesur le journalde Pernes.
N'en déplaise à tous les frileux , l'oppostion dira toujours haut et fort ce qu'elle pense

Écrit par : tellene robert | 22/03/2012

CHER ROITELET,

J'ai trouvé la faute d'orthographe. C'est vrai que c'est inacceptable.

Je pense toutefois qu'il y a plus important et plus grave pour les citoyens qui parcourent ce Blog, mais aussi pour tous ceux qui n'acceptent plus l'injustice et plus généralement la politique de nos gouvernants nationaux, ou le mode de gestion de notre maire qui, depuis quelques années, ne répond plus aux besoins de la population. Car l'injustice y est devenue la règle, une valeur, un mode de fonctionnement.

Le déni de démocratie locale est permanent. Le budget annuel manque régulièrement de sincérité. On gonfle les dépenses au-delà du raisonnable, on sous-estime volontairement les recettes, pour montrer au final que l'on dégage un excédent, simulacre de bonne gestion. Des travaux indispensables sont reportés systématiquement. Les subventions obtenues pour financer les grands équipements sont du niveau d'une commune qui ne se bat pas. Des dizaines de familles pernoises souffrent de l'absence de logements adaptés (ce qui nous vaut un nouvel arrêté de carence du Préfet, et une amende annuelle supérieure à ce qui est versé par la mairie à la totalité de nos associations sportives). Les économies d'énergies dans nos bâtiments publics sont inexistantes. Le personnel municipal est en souffrance, à tous les niveaux. L'argent du contribuable est gaspillé par les revirements et la frilosité du maire dans le dossier de la gare. Son silence embarrassé sur l'important dossier du devenir de notre intercommunalité, en attendant de s'aligner sur la position du maire de Monteux, est affligeant... Faut-il en rajouter ? Pas de quoi être fier !

Ce sont des faits, non de vains discours politiciens truffés de gros mots. Des faits qui sont graves, qui dérangent et qui irritent, cher "Roitelet", toute une cour au service d'un maire qui n'a plus d'idées, plus d'ambition pour sa ville, plus d'énergie, et qui n'a qu'un souci : rester tranquille.
Oui, le changement se prépare. Les pernois ne sont pas dupes. Mais dormez tranquille, vous avez encore quelques semaines de répit pour avoir un changement national et deux ans pour vous retrouver dans l'opposition municipale.
Nul besoin de mensonges et d'insultes pour travestir la vérité.Vive le débat public !

Écrit par : Robert IGOULEN | 22/03/2012

Oui Mr Igoulen Robert débattons,débattons
Pendant ce temps les autres avances et nous on se pose toujours les même questions
Démagogie est le seul sujet des débats
Quand je pense que vous en étes toujours Mr Igoulen à vous poser la seule question à savoir quand ce vilain maire de Pernes va vous débarrasser le plancher?
Mais je vous rassure il va rester encore longtemps car la majorité des pernoise sont contents et je vous défie de me nommer un seul commerçant ou chef d'entreprise qui ne votera pas pour lui
Même les agriculteurs votent pour lui alors qui sont les gens contre lui?
Celui qui veut le pouvoir à sa place,celui qui n'a eu son permis de construire,celui qui n'a pas eu d'emploi à la mairie ou de place à la crèche
Celui qui n'a pas eu un logement social mais j'en suis certaine Mr Igoulen que vous faites tous les jours la demande pour que le plus près des terrains ou logement libre près de chez vous devienne logement social
Lequel d'entre vous a des logement sociaux près de chez lui
Même Mr Moretti à fuit Pernes pour le beaucet pour être au calme
Alors respectons nous et arrêtons de raconter n'importe quoi
Mr Gabert n'a pas certe que des qualités mais il est bien difficile aujourd'hui de trouver des gens qui veulent s'occuper d'une commune et respectons au moins leur bonne volonte sans être desuite contre parce que c'est l'autre parti
Maintenant l'argent est gaspille dans toute les administrations ,Pernes n'est pas la seule commune où l'on dit que l'on gaspille l'argent notre argent
Maintenant si vous trouver normal de gaspiller notre argent pour un projet comme Beaulieu ou le projet de nautique sur autre commune je n'ai rien d'autre à vous dire l
Vous êtes un homme de débat mais vous n'aimez pas que l'on vous fasse du contre
Désolée pour les fautes mais je ne suis qu'une petite femme et blonde en plus
Amicalement et pour les élections il ne faut jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué.......et puis je suis certaine que cela ne changera pas grand chose pour nous deux

Écrit par : Bulle | 22/03/2012

"Bulle" a écrit:
"je vous défie de me nommer un seul commerçant ou chef d'entreprise qui ne votera pas pour lui (M. Gabert)"
Quelle prétention, quelle assurance déplacée !!!
Mais OUI, il y a des chefs d'entreprise, des commerçants ... et même des agriculteurs de GAUCHE, à Pernes comme ailleurs.
Comment élever le débat avec des affirmations pareilles ?
Il y aurait pourtant matière à réfléchir, si chacun faisait preuve d'honnêteté intellectuelle.
C'est désolant.

Écrit par : fautpaspousser | 24/03/2012

Je ne fais de politique mr fautpaspousser,droite ou gauche,je parle de mr le maire de Pernes.
Pas pour son côté politique,mais pour côté d'élu
Donc que l'on soit de gauche ou de droite souvent pour le maire d'une commune on vote pour l'homme pas pour son parti
Ce qui est effectivement désolant, c'est que vous rameniez encore la politique politicienne sur le tapis
Maintenant que vous me trouviez prétentieuse ,peut être,mais c'est sûrement que vous ne comprenez pas bien mes propos et là AMEN (excusez moi c'est vrai que l'on est dans un pays laïque)

Écrit par : Bulle | 24/03/2012

un peu de musique

Écrit par : J adore | 25/03/2012

Ce que femme veut, Dieu le veut

Écrit par : Merkel | 25/03/2012

Les commentaires sont fermés.