Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/01/2012

De qui se moque-t-on?


Lors de son intervention télévisée de dimanche, Nicolas Sarkozy nous a informés de sa décision d’augmenter de 30 % les droits à construire sur tous les terrains de toutes les communes de France, pour palier le manque de logements. En oubliant de dire que le problème se posait d’abord pour les ménages à faibles revenus à la recherche d’un logement locatif, ou pour les accédants à la propriété dans l’impossibilité de suivre la marche infernale de l’augmentation des prix du foncier.


Or, l’augmentation arbitraire des droits à construire va avoir pour conséquence immédiate l’augmentation du prix des terrains et de l’immobilier en général. Car le prix d’un bien est toujours proportionnel à ses capacités de construction. Les propriétaires fonciers peuvent donc se frotter les mains. Leur capital va faire un bon en avant, sans aucun effort.


Les maires, qui ont la compétence d’urbanisme à travers l’élaboration de leur PLU et qui donc, en fonction des besoins, des analyses détaillées des quartiers, des contraintes  environnementales, de protection des sites ou de risques naturels, ont fixé des règles adaptées à un contexte précis… et bien ces maires vont se voir imposer une directive nationale qui va modifier fondamentalement les équilibres locaux. Quelle leçon de démocratie ! Quel mépris pour nos élus locaux ! Gageons que le maire de Pernes et son conseil municipal s’auront rapidement dire non à cette mesure injuste et destructrice.


Et comment imaginer que le remède Sarkozy créerait plus de logements ?
Nos propriétaires de la vieille ville auraient-ils la volonté et les capacités, d’un coup de baguette magique, d’ajouter un ou deux étages supplémentaires sur nos bâtiments anciens, au mépris de la protection de nos sites et monuments et des contraintes techniques ? Les quelques terrains libres du centre devraient-ils subitement accepter des hauteurs de constructions bien supérieures à leurs voisins et être montrés du doigt pour les décennies à venir? Les habitants de nos lotissements vont-ils décider demain de construire un deuxième logement  sur leur parcelle, au mépris de toutes les règles existantes et du voisinage ? Les conseillers de monsieur Sarkozy sont-ils à ce point ignorant des réalités ?


Espérons au contraire que cette annonce irréaliste amènera notre maire à plus de responsabilités et plus de courage dans les solutions à apporter au mal logement de centaines de familles pernoises. Au moment aussi où notre communauté des Sorgues du Comtat approuve le deuxième Programme Local de l’Habitat, après avoir tristement constaté que notre commune n’avait pas rempli sa part du premier contrat et figurait parmi les communes de France les moins respectueuses de la mixité sociale.

                                                                                   

Commentaires

L'annonce de Nicolas Sarkozy, dimanche soir, d'augmenter de 30% les possibilités de construction va à l’encontre de défense de l'environnement, et est contradictoire avec la politique de lutte contre l’étalement urbain. Alors que tous les sept ans, l’équivalent d’un département est transformé en sol «artificiel» en France, il est a redouter que l’annonce de Nicolas Sarkozy soit un «bonus» pour tous les promoteurs immobiliers et contribue à aggraver le phénomène d’artificialisation des sols, et de ce fait la pression sur la biodiversité.
Il vaudrait mieux commencer par s’attaquer aux friches urbaines, qui font des dents creuses et qui peuvent constituer un refuge de biodiversité.
Je ne suis pas convaincue que le mot d'ordre: "construire, construire!" soit complètement en phase avec les défis écologiques qui sont devant nous.

Écrit par : Ecolo pas gogo | 31/01/2012

8 chaines de télé, 16 millions de téléspectateurs et pourtant, non content de se maintenir en tête des sondages, François Hollande creuse l’écart avec Nicolas Sarkozy. D’après les derniers sondages, Nicolas Sarkozy ne progresse que de 0, 5 point dans les intentions de vote du premier tour, quand François Hollande en récolte 3 de plus, et ce deux jours à peine après l’intervention officielle du chef de l’État. Ainsi, Nicolas Sarkozy remporterait 24,5% des intentions de votes, contre 31% pour le Correzien.
« On a un effet Hollande, alors qu’on attendait un effet Sarkozy ». En troisième position, Marine Le Pen perd un point et redescend à 19%. Elle est suivie de François Bayrou (11,5%), de Jean-Luc Mélenchon (7,5%) et d’Eva Joly (3%).
En ce qui concerne le second tour, le sondage reste dans la lignée des précédents en indiquant que François Hollande l’emporterait face à Nicolas Sarkozy avec …. 58% des voix !!!!!

Écrit par : Lafleur | 31/01/2012

ON NOUS PREND VRAIMENT POUR DES IMBECILES !!

Proposer une telle mesure relève bien sûr de l'ignorance totale du fonctionnement du marché immobilier. Elle aggrave les inégalités dans l'accès au logement. Elle est une incitation à l'enlaidissement de nos villes et villages. Elle s'analyse comme une insulte à tous les élus locaux responsables de leur politique d'urbanisme. Trouvez l'erreur !
Les promoteurs eux-mêmes ne cachent pas l'impact direct sur l'augmentation du prix du foncier, évidemment proportionnel à sa constructibilité. Les organismes de logements sociaux dénoncent déjà les difficultés supplémentaires pour boucler les budgets de leurs opérations. Ne parlons pas des ménages candidats à l'accession à la propriété, dont les plus modestes (également touchés par des crédits rares et chers) n'auront d'autre solution que de renoncer.
Total, moins de logements !
Ceci dit, attention à la réaction de certains maires qui seraient tentés d'augmenter rapidement la constructibilité sur leur commune, au moment de finaliser les règles de leur PLU, au motif que ce serait conforme à la volonté gouvernementale.
Je n'ai pas pensé une seule seconde que notre cher maire de Pernes aurait cette intention. Je suis d'ailleurs persuadé, connaissant son souci de la protection de notre patrimoine, qu'il va faire approuver sans délais par son conseil municipal, une opposition ferme à la mesure sarkozienne.

Mais, vigilance, vigilance ... on ne sait jamais !

Écrit par : Robert IGOULEN | 31/01/2012

Bonjour

« Je ne partage pas vos idées mais je me battrai pour vous puissiez les exprimer"

Cette pensée prétendument de Voltaire me convient personnellement. Le FN dont je réprouve l’idéologie, le socle doctrinal allant du populisme aux idéologies maurassiennes doit assumer cependant ses choix.

Au départ je me disais qu’un tel parti avec des scores électoraux aussi importants ne devait pas être éliminé du débat démocratique et que la République se devait de laisser ce parti …. Accepté et donc non dissous…. s’exprimer et lui donner les moyens en l’occurrence un cadre législatif clair lui permettant de se présenter aux présidentielles.

J’en allais jusqu’à un certain me dire qu’interdire le FN de se présenter était un crime de lèse démocratie.

Cependant une petite réflexion : qui donnent ces signatures : les maires des 36000 communes, les députés nationaux et européens, les conseillers régionaux et généraux soit près de 47000 personnes. Un vivier important !

Comment se fait-il qu’un parti qui depuis 1984 exprime entre 8 à 35% des votes (élections depuis 1984) et qui depuis des années ne fait plus cavalier seul en termes de votes mais rivalise avec les partis de gouvernement ne puisse obtenir ses 500 signatures …..

47000 x 15% (estimation basse) = 7000 signatures potentielles

Tout simplement parce que ce parti ne s’est jamais impliqué, mouillé véritablement dans les élections intermédiaires (municipales, cantonales, régionales) se contentant depuis toujours de se manifester médiatiquement par épisode. .

Préférant ainsi la référence tribunitielle d’une élection présidentielle. Caractéristique de tout parti d’extrême droite

Que le FN ne s’offusque pas alors de ne pas avoir de maires ou autres élus ….s’il ne se présente pas concrètement aux élections intermédiaires

Avez-vous déjà vu des listes 100% FN aux municipales depuis 1984. Nenni….Si à Toulon et Vitrolles , Dreux avec le succès que l’on sait ! A part Orange bien sûr !

Rien sinon sur tout le territoire français. On gueule, on tracte, on "meeting" mais on ne va pas au charbon du quotidien. Idem pour Lutte ouvrière ou la LCR (qui eux n'ont pas de problème de signature...tiens...;tiens !.

On n’a pas le courage ou la stratégie de SE DEVOILER sur le terrain de sa propre commune, de se confronter aux réalités quotidiennes.

Qu'il n'attende pas alors des autres partis un appui.

Écrit par : 500 signatures | 04/02/2012

je cite votre note : "Les habitants de nos lotissements vont-ils décider demain de construire un deuxième logement sur leur parcelle, au mépris de toutes les règles existantes et du voisinage ? "

Demain est déjà là : certains propriétaires obtiennent déjà des autorisations de construire sur un morceau de leur parcelle, au mépris total du voisinage ...en conformité, certes, avec les règles actuelles, mais en contradiction totale avec les "belles intentions" de sauvegarde de nos paysages exprimées dans le futur PLU.
Il suffit d'être du bon côté de l’échiquier... et si les voisins sont du mauvais côté, c'est encore plus facile.
Le mot "patrimoine" n'a pas le même sens pour tous !!

Écrit par : fautpasrêver | 07/02/2012

NORABERRATION
GRAND FROID : LA SECRETAIRE D’ETAT CHARGEE DE LA SANTE, NORA BERRA , CONSEILLE AUX SDF DE RESTER CHEZ EUX.
La secrétaire d’État chargée de la santé s’est ridiculisée sur son blog ; elle a en effet publié une recommandation destinée aux sans-abris, leur préconisant « d’éviter sortir de chez eux ! ».
« Je rappelle, dans le cadre de la vague de froid qui s’abat actuellement les principales mesures à adopter en cas de grand froid, notamment pour les populations vulnérables (sans-abri, nourrissons ) …. En cas de grand froid, je recommande aux personnes les plus vulnérables d’éviter de sortir de chez eux.»

Écrit par : Nora | 08/02/2012

Bonsoir

Les articles se font de plus en plus rares (politique nationale, internationale)

Notre humoriste n'apparaît plus

C'est bien triste !

Écrit par : Patrick | 08/02/2012

Patrick
c'est peut etre parce que l'on est pas un quotidien que les articles se font plus rares mais ça n'est valable que pour ce debut fevrier,si vous regardez en janvier un article tous les 3 jours.Nous ne sommes pas des professionnels de l'info et nous sommes en train de preparer la sortie de notre nouveau lever de rideau qui prend un temps certain en plus de l'activité quotidienne de l'assos,de plus allez jeter un coup d'oeil sur les autres blog d'opposition vous verrez que l'on est un des blog les plus riches.Un peu d'indulgence svp si vous avez des articles n'hesitez pas à nous les faire passer.
Amicalement
Bruno president de Pernes avenir solidaire

Écrit par : bruno | 09/02/2012

PAS et Bruno

J'en eus , j'avais des articles sous le coude....vu que je faisais partie de l'équipe de PAS et un des réalisateurs du site.

Éjecté de mon plein gré , à mon insu...je découvris un jour que je n'avais plus accès au moteur du site (login et mot de passe changés)pour y déposer ma pierre fut-elle personnelle.

Pas d'échanges sur ce point. Une certaine indélicatesse...Qui aurait mérité peut être un peu plus d'égard.

Je ne suis sans doute pas un écolo bon teint. Je l'avoue Pour être un peu polémique, je dirais que parfois le Khmer vert sommeille en certains PAS !

Ma fibre républicaine est sans doute trop marquée mais je la revendique.

Bonne continuation

Écrit par : Patrick | 09/02/2012

Je suis d'accord avec Patrick. Fidèle de votre blog depuis le début, je venais y glaner des informations sur la politique pernoise, j'y appréciais les débats de sociétés que vous suscitiez, j'appréciais les informations diverses et variées sur les animations culturelles. Je suis même intervenu quelques fois, bien que plusieurs fois censuré. Mais depuis quelques temps je ne m'y retrouve plus et vous visite de moins en moins.
Vous effleurer la politique nationale mais passez à coté des grands débats d'actualité: Guéant, Charonne, Le Pen, les propositions de la gauche, la campagne électorale et ses enjeux.
Quand à la politique locale, vous avez perdu votre sens critique et votre force de propositions pour vous perdre, et nous perdre, dans de longs articles dont je ne perçois pas toujours la finalité.
Vous êtes passé à un article par semaine, alors que votre site foisonnait de dessins, photos, humour, informations locales et culturelles. Ou sont passés vos articles qui enflammaient des échanges riches et passionnés. Vous avez perdu votre rythme, votre pertinence,votre dynamisme.
Heureusement on y croise encore quelques commentaires intéressants.
Je ne reçois plus votre journal, dommage.
Pour notre plaisir, retrouvez votre souffle.

Écrit par : Babeuf | 09/02/2012

cher Babeuf
oui nous avons peut etre besoin d'un second souffle,mais vous etes aussi des blogueurs exigeants.Je le repête nous ne sommes pas un quotidien et si nous ne sommes pas aussi reactifs c'est que nous faisons tres attention aux articles que l'on met car nous avons eu des soucis dernierement qui auraient pu nous envoyer en justice .Sachez qu'il n'y a pas un jour ou nous ne parlons pas de l'assos ou des sujets d'actualité;,mais nous ne sommes que des benevoles et nous sommes occupés a bien d'autres choses par ailleurs.Un journal c'est a peu pres entre l'ecriture ,les tirages et la distribution entre 1 mois et 1 mois et demi de boulot et nous ne sommes pas suffisamment nombreux que ça,rejoignez nous donc venez filer un coup de main,ecrivez des articles proposez les au bureau qui est notre organe durecteur et qui seul valide tous les parutions mises en ligne on a besoin de toutes bonnes volontés pour continuer.Voilà pres de 4 ans maintenant que nous informons les pernois sur des sujets d'actualité de notre commune ou des problematiques nationales,celà n'existait pas avant ,s'il vous plait soyez tolérants et rejoignez nous ,vos critiques sont saines mais font mal a nous tous qui essayons de faire ce que l'on peut avec parfois des difficultés.Nous recherchons notre second souffle ,nous allons le trouver soyez en rassurés patience.Non il n'y aura pas un article par jour sur le blog ni un journal tous les mois ,nous avons acté en AG une sortie par trimestre nous sommes dans les clous mais ça demande du boulot de l'investissement ,un tissu d'adherents consequent pour celà on a besoin de tout le monde donc de vous!
solidairement
Bruno président de Pernes avenir solidaire

Écrit par : bruno | 10/02/2012

Merci Bruno pour cette réponse.
Mon intention n'était pas de blesser qui que ce soit, ni de donner des leçons, si je l'ai fait, je m'en excuse.
Votre action, votre blog et votre journal sont très interessant, continez le combat.
Personnellement, je ne suis sur pernes que le week end, et suis peut disponible pour m'investir. Peut etre à la retraite.
Encore merci

Écrit par : Babeuf | 10/02/2012

Les commentaires sont fermés.