Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/01/2012

Les voeux du maire: nous y étions!

 

 

Nous étions lundi soir aux Augustins, pour les traditionnels vœux du maire à la population.

 

C’est un moment toujours convivial, nous sommes encore sous l’influence de la trêve de Noël, et c’est pour nous l’occasion, en ce début d’année, de reprendre contact avec les habitants, pour partager, échanger et dialoguer à propos de notre commune.

 

Nous nous sommes donc assis sagement pour écouter notre maire, 1h30 d’un long monologue, style meeting de campagne électorale,  ou le ‘’JE’’ est omniprésent. Mais on ne peut lui reprocher d’assumer de diriger seul la ville.

 

Un discours somme toute sans surprise. Ce genre d’exercice est en général un grand moment d’auto-satisfaction. Et grâce à 20 ans d’expérience aux rênes de la municipalité, le maire maîtrise parfaitement cet art.

 

Il rend hommage, entre autres, aux 189 associations. Ce n’est que justice. C’est surtout  grâce à l’ensemble de ces bénévoles que l’on peut dire qu’à Pernes « il se passe toujours quelque chose ». Il n’oublie pas le personnel municipal et communautaire, qui mérite bien quelques encouragements (voir certains articles et commentaires sur le blog). Et il se félicite d’avoir pu maintenir le service public dans la commune, dont, la gendarmerie,  la poste et … notre curé pour nous tout seuls. C’est pour nous une surprise de voir le curé devenu fonctionnaire du service public, mais il est vrai que l’année dernière le maire l’avait déjà inclus dans le monde éducatif, au même titre, nous disait-il,  que les professeurs des écoles !!! Dur dur, pour nos laïques oreilles !!!

 

Vient le moment du bilan 2011 et des projets pour 2012. Au-delà du ronron d’auto-congratulation, protecteur et, parfois, donneur de leçons, des explications détaillées, voire confuses, sur des questions complexes comme le PLU, l'intercommunalité, ce qui est à retenir c’est que grâce à une gestion de la ville en « bon père de famille », « on vit bien à Pernes, il y fait bon vivre ». Pour le reste, les retards, les projets avortés, les contraintes c’est de la faute de ceux d’en haut, des politiques nationales et des fonctionnaires parisiens.

 

Le maire maîtrise parfaitement son plan de communication. Mais nous aurons  l’occasion de revenir largement sur ses choix, sur les projets de la gare et son « Musée des vieux outils », de la soi-disant  Maison des Associations, déjà amputée d’un quart de sa surface pour loger « Le Musée des vieux vélos », etc.

 

Le maire termine son discours par une citation du Général De Gaulle, en critiquant le monde de la finance sur le thème : «  L’humain d’abord, pas la finance », slogan du Front de Gauche et des Alter mondialistes ! Cela risque de déplaire à ses amis de l’UMP ! 

 

Nous sommes d’accord pour mettre l’humain au centre de notre cité, bien avant les vieilles pierres, et les musées. Et puisque le maire aime les citations ... et les curés, nous lui proposons deux citations de l’Abbé Pierre :

 

« Le pouvoir est fait, non pour servir le pouvoir des heureux, mais pour la délivrance de ceux qui souffrent injustement. »

 

« Sur ma tombe, à la place de fleurs et couronnes, apportez -moi la liste des familles à qui vous avez donné la clé d’un vrai logement, apportez-moi la preuve. »

 

Meilleurs Vœux.

 

 

 

 

 

Commentaires

Beau texte
Belles citations
Merci

Écrit par : De source sûre | 14/01/2012

Les commentaires sont fermés.