Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/09/2011

LE SENAT APRES 53 ANS DE PRESIDENCE A DROITE, BASCULE A GAUCHE !

 

 


 

La gauche prend le Sénat…

A 7 mois de l’élection présidentielle, et pour la première fois sous la 5ieme République, la gauche remporte les élections sénatoriales avec 177 sièges soit deux de plus que la majorité absolue !

L’avenir s’obscurcit pour la nébuleuse  Sarko.  La gauche ayant  remporté les dernières élections locales, les municipales de 2008, les régionales de 2010, les cantonales de 2011, ce sont les élus de la République qui ont exprimé une  volonté profonde de changement du pays. C’est une victoire historique pour la gauche qui enlève enfin ce bastion de la droite,  intouchable depuis 53 ans. Une victoire incontestable car pour avoir la majorité absolue, la gauche a dû remporter  les 23 sièges qui lui manquaient, en faisant, au passage, mettre un genou à terre à 2 ministres du gouvernement Fillon.

Mais « ce n’est qu’un début, continuons le combat », rendez-vous en 2012, en avril  pour les présidentielles et en juin  pour les législatives,  pour chasser définitivement la droite du pouvoir. Et plus localement, en 2014 après le Palais du Luxembourg, le Palais de Brancas….

Commentaires

Alors bravo, on se réjouit de la prise du Sénat par la gauche, et l'effet domino fait que Jouano démissionne et que c'est le "prince des pièces jaunes" qui prend sa place au ministère des sports !

En 2000, dans son autobiographie sobrement intitulée « L'Ame du conquérant », monsieur Pièces Jaunes, d'habitude pourtant plus à l'aise en communication, dressait un véritable éloge de la misogynie.

« Pour moi, une femme qui se bat au judo ou dans une autre discipline, ce n'est pas quelque chose de naturel, de valorisant. Pour l'équilibre des enfants, je pense que la femme est mieux au foyer. »

Plus loin :

« On dit que je suis misogyne. Mais tous les hommes le sont. Sauf les tapettes ! »

L'UMP récupère un intellectuel de poids !

Écrit par : bravo | 26/09/2011

Sénat : Un grand pas pour la gauche et une grosse claque pour la droite
Il aura fallu attendre 53 ans pour qu’enfin la gauche soit majoritaire au Sénat, c’est dire si l’événement est de taille. Et pourtant pendant des années, et ce n’est pas faute d’avoir essayé, ça n’est jamais arrivé sous De Gaule, Pompidou, Giscard, Mitterrand, Chirac et là, sous la Présidence Sarkozy la gauche devient majoritaire. Grace a Sarko, le futur président de la république de gauche aura tous les pouvoirs, les deux assemblées, législative et sénatoriale, les régions, les cantons, les communes… Merci Sarko

Écrit par : A gauche toute... | 27/09/2011

Chantal Jouanno, pas très sport!!
Quand son équipe commence à perdre elle démissionne. Une place au sénat c'est plus tranquille et plus sur pour assurer son avenir.Aurait elle des doutes sur la réelection de son team? Quand au nouveau ministre des sports, c'est sur qu'il ne va pas relever le niveau. Si c'est tout ce que Sarko a à proposer pour sauver son gouvernement c'est pathétique ! C'est vraiement le momment pour la gauche et de renverser ce président bling bling.

Écrit par : Françoise | 27/09/2011

C’est une lame de fond qui a emporté ce bastion de cette droite arrogante, armée de cumulards et de notables. C’est une sanction pour ce symbole du conservatisme, du machisme (70 femmes pour 348 sièges), du clientélisme à coup de réserve parlementaire.
Espérons que cette lame de fond qui vient de loin, municipales, régionales, cantonales, submergera les présidentielles et les législatives pour venir nettoyer les berges de la Nesque et emportera cette aristocratie faite de copains et de coquins
Gageons que le Prince de Brancas, dit ‘’Pierrot l’apolitique ‘’, qui loge à la mairie depuis 25 ans a déjà mis sa bouée de non-encarté pour essayer de nager à contre courant. Mais les électeurs ne sont plus dupent. Sa politique le trahi : une gouvernance autoritaire et arbitraire, un pouvoir sans partage, une politique antisociale loin des préoccupations de ses habitants
L’alternance est nécessaire pour ramener la démocratie à Pernes.

Écrit par : Alternance | 27/09/2011

on dit que le mistral souffle un , trois , six jours de suite.Et d'un pour le senat...la présidentielle et les legislatives feront -elles trois ?Il y a deux paramétres à respecter 1)un projet qui convienne au peuple . 2)que le peuple utilise son droit de vote.Alors batissons un projet qui nous sorte de l'ornière où nous ont mis les politiciens qui protegent les riches et affament les petits revenus .Le peuple alors répondra présent. Et si le mistral souffle encore Pernes sera rendu aux pernois

Écrit par : tellene | 28/09/2011

Les commentaires sont fermés.