Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/09/2011

Et la dépendance alors?

La Dépendance ? les personnes âgées ? Tout le monde s'en fout... du moins au gouvernement ! "Paroles, paroles, paroles.... et encore des paroles" refrain que le monde politique connait bien !

Cette annonce, comme l'indique le titre de l'article

"Le discret enterrement de la réforme de la dépendance"

passe quasi-inaperçue ! On aime mieux faire un beau procès à un médecin qui, par humanité, a soulagé les souffrances de personnes en fin de vie que de mettre l'argent qu'il faut pour créer des structures dignes de ce nom pour accueillir et soigner nos personnes âgées ! Un honte pour la France quand on sait la pénurie en matière d'accueil digne de ce nom pour beaucoup d'entre elles !

Lire à cette adresse :

http://www.lemonde.fr/politique/article/2011/09/05/le-dis...

 

"Sans fleurs ni couronnes. Après François Fillon, le 24 août, la ministre des solidarités, Roselyne Bachelot, a confirmé à la presse un nouveau report, qui sonne comme un abandon, de la réforme de la dépendance. Il n'y aura "aucune mesure financière supplémentaire" pour les personnes âgées dépendantes dans le projet de loi de finances 2011, a déclaré la ministre dans Libération, vendredi 2 septembre."

UN CHANTIER SANS CESSE REPORTÉ

Mais la date, à quelques semaines de l'échéance présidentielle, ne laisse que peu d'illusions aux professionnels du secteur : sans cesse reportée depuis 2007, la réforme de la dépendance, qui devait être l'un des grands chantiers du quinquennat, n'aura pas lieu.

" Le 8 février 2011 encore, alors qu'il lançait le "grand débat national" sur la question, Nicolas Sarkozy avait pourtant promis : "Ce débat je l'ai souhaité, je l'ai voulu malgré (...) les mises en garde de ceux, si nombreux, qui le trouvaient trop risqué au regard des enjeux et des échéances électorales. Une fois de plus, il aurait donc fallu attendre… Mais attendre quoi ? (...) L'ampleur de ce défi nous la mesurons tous, nous savons tous quelle est sa gravité, l'urgence qu'il y a à nous donner les moyens d'y répondre." La crise et les nécessités de la rigueur ont mis fin à ce volontarisme.

La réforme était souhaitée depuis plusieurs années par les professionnels de santé pour pallier un manque. On comptait en effet, en 2009, 1,117 million de personnes de plus de 60 ans qui touchaient l'allocation personnalisée d'autonomie (APA), un chiffre en hausse constante depuis la création de cette aide, en 2005. Quant au coût de la prise en charge de la dépendance, il a atteint, en 2010, 22 milliards d'euros, selon le premier ministre........

Les commentaires sont fermés.