Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/12/2010

Le prix du miel...

Les abeilles présentent  l’addition:


 

113 500 € pour 6 ruches !


 

BEAUCOUP DE PERNOIS ONT ETE SURPRIS A LA LECTURE DE CES INFORMATIONS DANS NOTRE DERNIER LEVER DE RIDEAU,

 

 

CES CHIFFRES SONT POURTANT BIEN REELS. VOICI QUELQUES PRECISIONS :

 

cliquer en dessous pour en savoir plus .

Abeilles 2.pdf

abeilles 3.pdf

Commentaires

Pourquoi ne pas dire aussi que ce projet "Abeille, sentinelle de l'environnement" a été voté à l'UNANIMITÉ en conseil municipal (et donc par TOUS les membres de l'opposition que vous représentez) ??????

Pirouettes, cacahuètes......girouettes ?????

Je vous trouve assez mauvais sur ce coup là car l'objectif du projet nous concerne tous !

Écrit par : j'ai les abeilles | 05/01/2011

Je monte la garde!!
A l'unanimité,oui, nous avons voté cette décision municipale, bien qu'une dépense de 36000 euros pour 6 ruches nous ait paru exorbitante.
Mais soit ! il s'agissait d'environnement et M. le maire savait pertinemment que l'opposition ne pouvait s'opposer à un projet si "politiquement correct" et qu'elle voterait donc sans trop de difficultés.Il a utilisé le même procédé que "pèr estuba lis abiho" !!
Car notre maire a-politique ne s'est pas arrêté là :
quelques mois plus tard, lors d'une séance du conseil municipal, nous apprenons qu'il achète deux terres en friches ou "harmas" à l'entrée de Pernes, CD 938, terrains totalement inconstructibles. Le tout pour un montant de plus de 70 000 euros, sans nous préciser qu'elle était son intention... Si, pardon, "pour empêcher les gens du voyage de s'installer"!
Sans l'idée lumineuse de M. le maire d'y déposer ses 6 ruches, les propriétaires n'auraient jamais pu vendre leur terrains.
Voilà, on nous enfume comme les abeilles et ils se marrent(au pluriel car ils sont plusieurs ...à nous prendre pour des abeilles et donc à rire!) ah ah ah ah..

Conclusion, il est bien plus facile et bien plus rapide de construire 6 ruches à PERNES et sans permis, que de construire un seul logement social.

Écrit par : Mario MORETTI | 05/01/2011

Nous ne contestons pas en effet le projet "Abeilles Sentinelles de l'environnement" et c'est pourquoi nous l'avons approuvé, en faisant toutefois des remarques sur son coût comme le rappelle Mario !
Nous jugeons par contre tout à fait excessif (73 000 €) et inutile l'achat des terrains situés à coté du rond point. Ce volet du projet ne nous avait pas été présenté lors de l'adoption de cette action. Un autre emplacement mieux choisi aurait sans doute couté moins cher.
D'autre part, nous dénonçons le fait que la charte ne soit pas appliquée, (nous avons surpris des désherbages chimiques par les services municipaux), nous ne voulons pas que cette action se résume à une opération de communication.
Nous avons fait remarquer à M le Maire, qu’une fois de plus, ce n’était qu’un label de façade supplémentaire qu’il voulait étiqueter à l’entrée de sa ville : Ou sont les actions?

Écrit par : Françoise Desjames | 06/01/2011

C'est un esquimo ravi qui vous rapelle que nous sommes en République et en droit de comprendre ce qui se dit ou s'écrit dans vos propos.
Je traduis donc pour les "ésstrangers" : "per estuba lis abiho" veut dire: "pour enfumer les abeilles".
Par pitié, il y en a un déjà qui nous gonfle avec son patois,ne vous y mettez pas.
Fatche de.

Écrit par : lou ravi | 06/01/2011

Pétition pour sauver les abeilles
Des milliards d'abeilles sont en train de mourir en silence, et toute notre chaîne alimentaire est menacée. Les abeilles ne font pas seulement du miel, elles sont une humble et géante force de travail, pollinisant 90% des plantes que nous cultivons.

De multiples études scientifiques mettent en cause un groupe de pesticides toxiques pour expliquer leur rapide disparition, et les populations d'abeilles ont augmenté dans plusieurs pays d'Europe qui ont interdit ces produits. Mais la France, sous la pression des puissantes industries chimiques, vient de renouveler l'autorisation de l'un de ces pesticides. Pour sauver les abeilles nous devons faire changer la position de notre gouvernement.

Nous n'avons pas de temps à perdre -- le débat fait rage quant aux mesures à prendre pour sauver ces espèces. Il ne s'agit pas seulement des bourdons et des abeilles, il s'agit de notre survie. Envoyons un appel gigantesque au gouvernement français, très influent sur la politique agricole européenne, pour faire interdire ces produits chimiques et sauver nos abeilles et notre alimentation. Signez la pétition urgente, et faites la suivre à tous, nous la remettrons au Ministre français de l'agriculture Bruno Le Maire et aux décideurs européens:

https://secure.avaaz.org/fr/france_save_the_bees/?vl

Écrit par : Françoise | 08/01/2011

Les commentaires sont fermés.