Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/06/2010

De la circulation à Pernes

Il leur manque un vélo dans la tête 

Paul de Vivie, natif de Pernes, inventeur du cyclotourisme. Le club cycliste Vélocio et ses nombreuses activités. Les parcours libres  VTT dans les collines. Le club de Bicross et ses manifestations de haut-niveau. Le passage du championnat de France de VTT.  Le musée du Vélo. L’apothéose du Paris-Nice et sa journée d’animations  locales.  A Pernes, l'offre cycliste est permanente, abondante, et variée.

A Pernes, mis à part l’accueil du Paris-Nice, voulu par la mairie,  événement spectacle, autant que sportif, destiné avant tout à vendre l’image de la ville, la pratique du vélo se fait dans le cadre associatif.

Par la grâce des associations cyclistes locales, et de leurs bénévoles, Pernes est le théâtre permanent du vélo-libre, du vélo-sport, du vélo-compétition, du vélo-jeu, voire du vélo-jouet.

 

Ces activités à la portée de chacun, sont utiles et enrichissantes sur le plan personnel et collectif pour ceux qui les pratiquent ou les font pratiquer. Par la grâce de la mairie, par le déploiement sans limite de sa force de frappe financière matérielle et humaine, Pernes est le théâtre occasionnel éphémère et coûteux du vélo-sport-spectacle-business pour l’image télévisée, pour les touristes,  pour le divertissement plus que pour l’usage généralisé de la petite reine par ses habitants. Un partage des rôles implicite et parfaitement contrôlé par nos « élites »:

aux associations (quand elles le peuvent), le quotidien, le long cours  le durable;

à la mairie (avec l’argent public):l’événementiel, l’éphémère et la communication de l’éphémère.

Par son action, par ses choix, la municipalité signe sa politique dans ce domaine : 

 

Beaucoup pour  le vélo-sport-spectacle-business, aux retombées économiques fantasmées.

Un peu pour  le vélo-sport loisirs,

Rien ou presque pour le vélo véhicule individuel économique et non polluant  adapté aux déplacements réguliers, du domicile, aux centres d’intérêt de la ville (écoles, commerces, services, convivialité etc…).

L’usage généralisé du vélo, promis à un bel avenir, mais, contrarié, autant par l’état dégradé, inorganisé et insécure de notre réseau de routes et de chemins que par la cécité  de la majorité municipale  est un des points aveugles de sa politique. Nous le lui avons fait savoir à plusieurs reprises et lui avons demandé de réorienter ses choix. Sans effet jusqu’à maintenant. Nous ne désespérons pas qu’elle prenne un jour conscience de ses lacunes  et finisse se ranger à nos raisons. Pour le bien être de la population, comme Vélocio le préconisait.

 

Commentaires

Circulation alternative à Pernes

Alors que la cité de Paul de Vivie célèbre la petite reine par la création du musée du Vélo, l'édification d'une statue à la gloire de Vélocio, l'accueil triomphal du Paris Nice et la coupe de France VTT. Qu’est-il prévu pour améliorer les conditions de circulation à vélo mais aussi à pied, en poussette ou en fauteuil roulant à Pernes aujourd'hui?
L’opposition a demandé qu’un groupe de réflexion soit créé (une commission qui aurait les moyens de travailler correctement) avec les usagers et les élus.
Dans un premier temps il s’agit de faire le point sur les pistes cyclables, les aires de stationnement des vélos, les accès handicapés et les points noirs au niveau de la circulation non motorisée pour proposer ensuite des améliorations, des projets au niveau de la circulation « alternative et écologique ».

Écrit par : merle à vélo | 03/06/2010

Les commentaires sont fermés.